07 janvier 2018

Randonnée au Wank avec Kerstin!

Pour bien commencer l'année avec Kerstin, nous partons gravir le Wank, la petite montagne qui surplombe Garmisch-Partenkirchen.

Quel bon soleil!

Au sommet se trouve la Wankhaus, où est servi le meilleur Kaiserscharrn de toute la Bavière!
 
Nous profitons bien des lumières du soleil couchant avant de prendre le télécabine, histoire d'éviter la descente sur chemin verglacé!


01 mai 2017

29 avril - 1 mai: rando de Garmisch au chateau Neuschwannstein

Malgré les abondantes chutes de neige ces derniers jours, Stephanie, Romy, Frederik et moi décidons quand même de mettre notre plan en œuvre: aller au château de Neuschwannstein à pied!

Samedi:
En montant sur les pentes du Kramer: les raquettes s'imposent!

La Stepberg alm a belle allure:

Pause casse-croûte à l'Enningalm:

Sur la crête du Windstierl, assez majeur:

Bonne descente dans la neige:

Et courte randonnée le long de la route pour rejoindre Linderhof, où nous avons réservé une chambre d'hôtel:


Dimanche: Une belle journée ensoleillée!
L'hôtel de Linderhof:

Un chemin bien sec...

très rapidement recouvert de neige!

Montée à un col:


Traversée:

Ascension de la Hochplatte

Crête somitale:

Vue du sommet, avec le lac Forggensee en arrière plan:

La petite photo du sommet!

Et longue descente pour retrouver une route sans neige dans le fond de la vallée, afin de contourner un passage un peu "craignos":

Retour à des conditions printanières!


Et re-remontée dans neige...
Finalement nous arrivons à la Fritz-Putz hütte, où nous passons une super soirée.

Lundi: En route pour le Neuschwannstein!
Le refuge:

Marche rapide sur la route goudronnée:
Et très vite le château s'offre à nous!
Nous nous retrouvons donc au milieu des touristes et profitons bien de la visite:
 

 Et pour le retour, un bus nous ramène directement à Garmisch, parfait!


10 avril 2017

7-10 avril: ski de rando dans la Martelltal (Sud Tyrol italien) avec Bruno

Comme tous les ans Bruno descend des Pays-Bas pour faire un trip ski dans les environs de Garmisch. Cette fois nous cherchons des bonnes conditions de neige dans la Martelltal en Italie.

Vendredi:
A 2000 m (altitude du parking), les conditions sont plutôt sèches.

Mais très vite nous chaussons les ski, avec en face de nous le Zufallspitze:

 Nous passons la soirée à la Martellerhütte:

Samedi:
Nous nous dirigeons vers le Venezziaspitze, juste derrière la Martellerhütte

Au col, le temps est quand même très favorable!

Bruno s'amuse sur l'arête:

Descente sympathique derrière le col:

Nous nous approchons du Venezziaspitze par derrière, mais finalement la pente nous paraît trop raide et nous renonçons. D'autres sont plus téméraires que nous (voir photo ci-dessous)!

Histoire de retourner au refuge par un autre itinéraire, nous allons chercher un autre col un peu plus loin.

Le col en question:

Super descente:

Enfin nous arrivons à la Martellerhütte, où des musiciens sont venus mettre l'ambiance pour la soirée!

Dimanche:
Montée au Zufallspitze

Comme nous sommes sur un glacier, nous nous encordons:

Après un bref passage d'escalade les skis sur le dos (...), nous atteignons enfin la cime!

La photo du sommet, avec en arrière plan le Cevedale, le jumeau du Zufallspitze "côté italien"

Au sommet du Cevedale!

Des paysages magnifiques avec un temps de rêve:


Et une descente plutôt parcourue!

Arrivée au refuge Casati, notre étape de la journée:

Lundi:
Avant de rentrer, nous faisons une petite course derrière le refuge Casati.

Ca commence dans une pente bien raide, verglacée et à l'ombre: 

Puis nous passons au soleil et ca va beaucoup mieux!

Arrivée à notre sommet:

Aujourd'hui encore, le temps est fantastique!

Bonne descente:

Et montée assez raide jusqu'au refuge Casati:

Puis nous quittons ce refuge Casati:

Nous passons au pied des impressionnants glaciers du Zufallspitze (gauche) et du Cevedale (droite):

La voie du retour traverse un glacier en pente douce, très agréable à skier!

Portage sur la fin:

A la Zufallhütte, il y a encore moins de neige qu'en arrivant:

Et pour finir, étalons notre bordel à la voiture!

Et voilà, avec Bruno les journées sont bien remplies!