27 février 2008

17-22 fevrier

et si je racontais les vacances dans les Calanques de la semaine dernière!

On s'est régalé, et il a fait particulièrement beau pour un mois de février.
Ca tombait bien parce qu'on est resté 7 jours d'affilé au grand air!

Au debut on a commencé à Callelongue avec deux vieux copains de Marseille: Steph et Vince. Des potes de Toulouse nous ont ensuite rejoint pour un we prolongé: Matth, Cécile, Romain et Damien. Pour la suite de la semaine il ne restait plus que moi et Matth et on est allé jusqu'à Cassis en faisant quelques voies d'escalade au passage.

Samedi:
Vite on monte à la grotte du déserteur derrière le rocher Saint Michel d'eau douce pour poser nos sacs trés lourds! Heuresement que Steph ne reste que la journée et qu'il peut nous aider à porter des trucs... Puis Vince, Steph et moi nous lançons dans une classique juste à côté de la grotte.
Coucher de soleil sur le rocher Saint Michel d'eau douce.
Les copains de Toulouse (Matth, Cécile et Romain) arrivent dans l'aprés-midi, et vas-y qu'on fait péter la tartiflette dans la grotte du déserteur!

Dimanche:
Pour grimper, la marche d'approche est minimale: qu'est ce que c'est bon bordel de dormir dans les Calanques!
Une fois au sommet et pour attendre les copains, Vince allume un feu de la mort qui tue. Merci parce que j'avais froid!
Dans l'aprés-midi on attaque une classique avec Vince juste à côté de la Grotte de l'hermite: la "Victor Martin"
Même si on est pas au Verdon, ça gaze à max!

Puis nous nous retrouvons tous au sommet du rocher Saint Michel d'eau douce, et sommes à deux doigts d'organiser une réunion Tupperware...
Dans les Calanques il y a plein de passages "grande ambiance", comme le pas de la demi-lune par exemple.
Vue sur la grotte de l'hermite et la paroi jaune.
Romain nous quitte en fin d'aprés-midi.

Lundi:
Vince repars au travail: faut pas déconner non plus!
Du coup on est plus que trois, et j'emmène Matth et Cécile dans une grande classique des Calanques: la voie de l'écaille ouverte par le Grec à la tête de la Mounine. J'espère qu'ils m'en veulent pas trop parce que le 6a de sortie etait sur-dur et gazeux à souhait!

En tout cas dans ce coin nous étions vraiment seuls au monde.
Fameux 6a de sortie en traversée...

En fin d'après-midi on retrouve Damien qui vient passer la soirée avec nous. C'est cool parce qu'il a ramené de quoi faire une deuxième tartiflette!
Intérieur de la grotte du déserteur:

Mardi:
Nous redescendons au port de Callelongue et c'est la que tout le monde nous quitte, à part Matth qui reste avec moi. Nous en profitons pour refaire le plein d'eau. Nous marchons toute la matinée et faisons une pause à la calanque de l'Escu: un endroit assez coupé du monde ma fois.
Nous atteignons assez rapidement le Nid d'Aigle où nous avons décidé de passer la nuit.

J'ai eu le plaisir de (re-) découvrir des couennes bien sympa en niveau 6a dans ce secteur du Nid d'Aigle.

Mercredi:
Encore une belle journée de marche avec de belles calanques au passage.

Vue sur le bec de Sormiou:
Matth au début du Cap Morgiou, aride.
Vues du bout du Cap Morgiou:

Anse de la Triperie au bout du Cap Morgiou, où se trouve la grotte Cosquer sous-marine.
Le plongeon te tente Matth?
Le Cap Morgiou c'est aussi un bon camp de base pour planifier les trips dans les Calanques, avec une super vue panoramique. C'est le moment de sortir son pneumatique...
Sur la photo ci-dessus, la Grande Candelle.

Port de Morgiou dans le fond:
Dans le port de Morgiou:
Peu de temps après nous sommes à la calanque de Sugiton:
Vue sur la calanque des pierres tombées et sur les falaises du Socle de la Candelle:
Nous arrivons finalement à l'Oasis, lieu du bivouac. Histoire de dire qu'on porte pas la corde pour rien, Matth et moi partons dans une courte grande voie à la Cathedrale, juste à côté.
Un bon rappel pendulaire comme on les aime!
l'Oasis, c'est un secteur de malade! C'est ausi un lieu trés calé pour faire la fête à plein de monde.

Jeudi
Belle luminosité au levée du soleil. Et il ne fait pas froid du tout, c'est l'hallucination!
Aujourd'hui on fait le dernier ravitaillement en eau du séjour à Luminy, et nous rencontrons par hasard sur le chemin Monique et Robert qui partaient dans la paroi Noire. Souvenir...

Puis Matth et moi reprenons la route, et ce n'est pas la plus moche partie des Calanques qui nous attend!
Vue plongeante du col de la Candelle:
En bas les dalles de la Lecque, un coin bivouac de rêve pour les kayakistes!
Les calanques derrière la Grande Candelle sont beaucoup plus abruptes, et l'escalade y est d'un autre style...
Nous nous posons au col de l'Essaidon pour crapahuter dans une classique.
Calanque de l'Essaidon, dont l'accès est assez délicat...
On entrevoit la calanque du Devenson:
L'escalade sur l'arête est majeure, et comme la voie est peu équipé, l'itinéraire est au choix!
Le fameux plateau de Castelviel, associé à pas mal d'histoires... ou réactions...
Après une petite marche nocturne nous nous calons au refuge Azéma. A notre grande joie nous trouvons une réserve de bouteilles d'eau avec le mot suivant: "on a laissé du rab, celà vous fera certainement plaisir..."

Vendredi:
du refuge Azéma on voit le col de l'Essaidon où on a grimpé la veille:
Un accès un peu délicat avec les gros sacs nous mène directement à la calanque d'En Vau.
Un coucou au passage au trou du canon, duquel démarrent les traversées autour du plateau de Castelviel.

Arrivée à la calanque d'En Vau: Ca sent la mise en place...

Y'a rien là!
Ca m'a rappelé une voie qu'on avait fait avec jib à En Vau justement, et ça devait être en mai juin. Il faisait sur-chaud et l'eau faisait envie...
C'est pas pour rien que les promènes couillons répètent sans arrêt qu'En Vau est la perle des Calanques!
relais au ras de l'eau pour Matth:

Quelques longueurs plus tard nous atteignons le plateau de Castelveil, un endroit assez coupé du monde.
Un petit coucou à la traversé Tabarly au bout du plateau!
encore un beau panorama sur les Calanques:

On continue la route avec une baignade obligée à la plage de sable de Porpin. Personnellement je ne sens pas très bon...
Puis il reste Pormiou,
Et c'est l'arrivée sur Cassis!
Un jolie port touristique où la traditionnelle crêpe de fin de "trip Calanque" s'impose.

Et comme ce séjour s'est organisé à la wallegaine, c'est Vince qui vient nous chercher avec la Twingo que je lui avait laissé en debut de semaine lorsqu'il nous avait quitté à Callelongue.

En conclusion j'ai envie de finir ma thèse au plus vite et de remettre mon sac sur le dos pour partir avec les potes de la "Tupper Corps".... direction ZAVKHANMANDAL!!!!!!!!!!!!!!!!!
Mais sans le matos d'escalade parce que c'était grave lourd....



en prime quelques photos de Matth:

6 commentaires:

Regis B. a dit…

Hey, je reconnais ce paysage des calanques avec l'ile dans le fond tout et tout ! Et la grotte du deserteur, je connais aussi !

Alors, ca se precise ce voyage vers la Mongolie ?

Damien a dit…

Enorme!! Un bon Jojo comme a l'ancienne!!
Je me disais ca fait presqu'un mois sans post sur ton blog, il devais y avoir qqch qui se tramait!
Par contre tu m'as meme pas dit que tu était là, je serai venu grimper un jour!! Tant pis, la prochaine fois!!

A bientot et bonne fin de thèse!

Damien (From Marseille, car visiblement y'en a plusieurs...)

jojo a dit…

pour Régis,
cette idée de partir en Mongolie est toujours dans l'air, mais ça se précisera quand Terence (alias Tupper) rentra de son anéée sabatique en Amérique du Sud.

Pour Dam
Désolé... C'était assez à l'arrache au niveau de l'organisation.
La preochaine fois que je vais sur Marseille, on se fait les Futurs Croulants si t'es chaud!

Damien a dit…

Au tacquet!!
Va falloir que je m'entraine un peu car j'ai manqué de motivation cet hiver! Mais je suis partant!!

A bientot

Anonyme a dit…

ENORME !

jib

Basu a dit…

Superbes photos Jo, ça fait envie tout ça !!

A bientôt !
Basu