19 novembre 2009

19 novembre, Venise

Tout va bien! Nous sommes en pleine forme, le voyage se passe trop bien, et nous apprécions pas mal la journée de repos à Venise!

ce qu'il s'est passé depuis Cannes:
Aprés un arret fort agréable à Nice chez la tante de Fanny, nous sommes rentrés en Italie en passant par la cote. Le bord de mer est trés joli et nous avons trouvé quelques pistes cyclables, avec beaucoup de montées et descentes.
En discutant avec le pretre d'Alassio (petite ville sur la cote) nous nous sommes retrouvés dans une salle reservée aux voyageurs, avec une "cuisine de colonie de vacance": l'occasion de préparer la potée dans une casserole grand format!
L'arrivée à Genova a été un peu galère en vélo mais la ville en vaut la peine, avec un beau port et un centre ville exceptionnel. Finallement nous avons passé la nuit dans un jardin public.
Ensuite nous avons fait cap sur Fidenza (près de Parma) à travers les montagnes (3 jours). Il y avait pleins de grosses montées, avec un col enneigé à 1500 m, l'occasion pour Ludo de cueillir des pommes!
Nous avons dormi deux fois dans des garages, et les gens étaient fort sympathiques. Nous commencons à nous débrouiller en italien. Le meilleur moment c'était à Bellaguarda quand Rosa nous a offert le logi et le dinner. Nous avons parlé un francais-italien toute la soirée avec une vrai famille italienne, et avons appris plein de choses. Le repas était fantastiques. Nous étions assez heureux.
Sur la route nous sommes passés par quelques chateaux médiévaux: wouah!!!
La traversée de la pleine du Po (3 jours) dans le brouillard a été plus fastidieuse, avec cependant quelques portions de piste cyclable le long du fleuve et des chemins de terre à travers champs pour couper court. L'orientation avec la carte au 1:400000 c'est assez wallegaine people style degaine fire!
La dernière journée pour arriver à Venise a été l'occasion de passez un dernier col et de bien galérer dans la circulation: l'accés à Venise est complètement fou, avec toute une portion avant le pont sans piste cyclable, ni troitoire, ni bande d'arret d'urgence...

Et sinon, vive le parmesan, la coppa, les gateaux secs, les cafés italiens, et les italiennes!













































































12 commentaires:

Rim a dit…

Holaaaa jojo !!
c'est magnifique !! on est bien content eu labo que tu survis :-)))
tiens nous au courant de ton aventure... et mets des photos de toi, on a oublié à quoi ressemble à ta tête ! :-PPP

bisous et à un de ces quatre !

Mélanie a dit…

Coucou Jojo!
Je vois que le voyage se déroule bien, ça a l'air magnifique!
Continues à mettre à jour qu'on puisse suivre tes péripéties! ;-)
Bisous de Toulouse! :-)

fanny a dit…

merci pour les photos, n'oublie pas de vous prendre vous mêmes, ça me ferait plaisir.
courage pour tes genoux
bisoux
fanny (de Ludo)

Manu a dit…

Enorme de pouvoir suivre le voyage comme ça et bravo pour les photos.
Content de voir que vous êtes tous en forme. :D

Xavier a dit…

Super!! J'ai reconnu chez moi quand t'es passé devant? Je vous suis depuis le RSS et bon courage! Écris un livre en rentrant! :D

Damien a dit…

Yo Man!!
Ca a l'air de bien avancer!!
Cool! vous avez l'air de bien vous amuser et de voir des trucs sympas! Gardez la forme et continuez comme ca! Merci pour les photos, c'est cool Jo quer tu puisses en mettre !

A plus et pédalez bien!!

Damien

Nicolas a dit…

Super wallegaine dégaine !
Je suis ton trip avec grand plaisir.
Bonne route !
Cramkin

Nicoletta a dit…

Tu as laissé ici ton brosse à dent, le dentifrice et un pellicule. Je te expédie le photos à ton adresse. Bon voyage!

patrick a dit…

extra Joe, continuez comme cela!
très belles photos, ca donne envie (en particulier aux thésards en fin de rédaction)

Patrick

Anonyme a dit…

pourquoi pas:)

Joseph a dit…

Super ! Bon courage avec les cartes "wallegaine people style degaine fire".

J.

jojo a dit…

Cela me fait plaisir de pouvoir partager ce voyage avec vous!

Rim: je mettrai des photos de moi!

Fanny: oui oui on essaye de se prendre en photo plus souvent!

Xavier: pour le livre on verra

Nicoletta: merci! nous gardons un souvenir extraordinnaire de ton accueil